Atelier Typo de la Cité | Les techniques
51147
page-template-default,page,page-id-51147,page-parent,edgt-core-1.1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor-ver-1.9, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_370,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
 

Les techniques

Techniques d’impression en typographie

Vous trouverez ci-dessous, les définitions de quelques techniques (non exhaustives) d’impression à l’aide des presses typographiques. Les machines que nous utilisons à l’atelier permettent d’imprimer, mais pas seulement. Nous pouvons également embellir le papier de diverses manières comme le marquage à chaud, le gaufrage ou encore la découpe du papier, bonne découverte :

marquage-chaud

Marquage à chaud

Le marquage à chaud permet d’imprimer, sous l’effet de la chaleur et de la pression, un film ( folio ) métallisé ou pigmenté.

Les folios peuvent être dorés, argentés, nacrés, mats ou brillants, en couleur, selon le catalogue ( blanc inclus ). L’impression à chaud est une technique d’impression à plat sur tous types de papier sous réserve de compatibilité avec le sujet du cliché. L’impression à chaud peut être combinée avec du gaufrage ( également sous réserve de compatibilité ). A l’atelier, le format maximum des clichés pour le marquage à chaud est de 25 x 40 cm environ.

084

Couleur sur tranche

La couleur est déposée sur la tranche du papier afin de créer un effet visuel inhabituel.

L’application de couleur sur les tranches est possible dans une très large gamme de teintes y compris certaines couleurs fluorescentes ou métalliques. Cela nécessite un papier/carton à l’épaisseur importante, supérieure à 300 gm2.

Pour teinter les tranches, il est nécessaire que la coupe des cartes soit parfaite. Par ailleurs, une qualité irréprochable s’obtient en évitant les éléments francs-bords. Par ce même souci de qualité, il n’est pas possible de coloriser les tranches avec une découpe spéciale du papier. Dans une certaine mesure, il est possible de coloriser les tranches avec du papier contrecollé.

detail_105

Foulage (estampage ou débossage)

Le foulage consiste à créer une empreinte dans le papier par écrasement.

Avec ou sans encre, le foulage est le creux qui accompagne l’impression lorsque la feuille de papier est mise sous forte pression. Le relief étant accentué par l’ombre du creux, celui-ci aura tendance à perdre de sa profondeur sur des papiers plus foncés ou sur des grandes surfaces. Les supports plus clairs font mieux ressortir le relief.

Les impressions recto/verso avec un foulage profond sont fortement déconseillées! L’impression avec beaucoup ou une forte pression au recto risque de repousser le papier et ainsi de renter en conflit avec les élément imprimer au verso . La qualité et l’épaisseur du papier sont également à prendre en compte.

Pour toute demande de foulage, l’atelier se tient à votre disposition afin de vous conseiller au mieux des possibilités techniques envisageables.

074

Aplats de couleurs et éléments en réserve

Un aplat de couleur est une zone, petite ou grande, de couleur uniforme.

La typographie n’est pas bien adaptée pour imprimer les aplats en même temps que les détails fins. Les aplats ne sont pas la façon idéale de mettre en valeur les nuances de la typographie, car ils ont tendance à faire apparaître la fibre du papier non couché ( on privilégie donc les papiers couchés ou apprêtés pour ce type d’impression ). Par ailleurs, l’encrage, qui est commandé manuellement, peut être difficile à contrôler, ce qui peut générer un effet d’irrégularité. Si l’irrégularité n’est pas l’effet recherché, la meilleure solution est de choisir un papier teinté dans la masse.

Quant au relief, il est aussi moins visible dans les aplats, car les ombres sont noyées. Nous déconseillons l’impression des zones aplats en même temps que le texte fin, ainsi que l’impression d’aplats avec des éléments en réserve, lorsque les rapports de taille sont importants.

detail_098

Gaufrage (embossage)

C’est l’art de mettre en relief le papier.

Le procédé du gaufrage consiste à déformer le papier par une très forte pression, entre une partie « femelle » ( la matrice ) et une contrepartie « mâle » ( la contre-matrice ) qui pousse le papier au verso à la manière d’un four à bricelet. L’image à gaufrer peut être enfoncée ( en négatif ) ou repoussée ( en positif ). Le gaufrage joue avec les ombres et la lumière. Les fonds très chargés en couleur absorbent la lumière et noient les ombres. Le gaufrage laisse une marque en creux au verso.

Le gaufrage peut être imprimé avec une couleur en deux temps : un premier passage pour imprimer la couleur et un deuxième pour le gaufrage. En marquage à chaud, un cliché galbé permet d’obtenir en une seule opération le marquage à chaud et le gaufrage.

couv_078

Découpe à la forme

Donnez une forme particulière à votre imprimé.

Une forme géométrique, simple ou plus complexe, peut être donnée à vos imprimés à partir d’un outil de découpe contenant des filets en acier aux lames coupantes ou perforantes et des filets de rainage. Le découpoir ( conçu d’après la maquette de votre fichier informatique ) est monté dans une plaque de bois. Le coût de la fabrication d’un emporte-pièce varie selon la complexité du motif. Si ce dernier est très complexe, il est préférable de recourir à la découpe au laser. Veuillez nous consulter lors de la création de votre découpe afin de choisir la meilleure méthode en fonction des possibilités techniques.

balmer-hahlen-luciano-dellorefice-carte-detail

Thermo-relief

Donnez une forme particulière à votre imprimé.

Le thermo-relief met en relief l’image et/ou le texte par l’action de la chaleur. L’encre encore humide est recouverte d’une couche de poudre/résine spéciale ; le surplus est essuyé délicatement. Ensuite les feuilles sont chauffées dans un four  où la poudre fond et gonfle. En fondant, la résine se fixe et devient brillante tout en garantissant l’obtention du relief. La matière étant transparente, l’effet va prendre la couleur de l’encre posé préalablement sur le papier.